L’identité numérique est au coeur du web de demain

Via journal du net

[...] Au delà de Google+, en faisant de l’identité numérique sa nouvelle priorité Google accrédite un changement de cap déjà pris par d’autres acteurs américains comme about.me (racheté par AOL fin 2010), flavors.me ou Tumblr (récemment valorisé à $800M avec ses 14 millions de « micro-bloggeurs ») : le « nouveau » web passera par les individus !

Jusqu’à l’avènement des réseaux sociaux, le web a essentiellement permis à des éditeurs « professionnels » de diffuser massivement leur contenu via les sites ou les blogs à des millions de lecteurs (internautes).

Puis les réseaux sociaux (et plus récemment les plateformes de curation) ont donné le pouvoir aux utilisateurs de commenter et faire le tri dans cette masse d’information, en partageant et relayant ce qui les intéresse le plus,  auprès des gens qu’ils connaissent.

Aujourd’hui, la nouvelle génération de plateformes « .me »  qui émerge permet désormais à chacun d’entre nous d’être son propre producteur et diffuseur de contenu, sous sa propre identité, et de reprendre ainsi la main sur notre look numérique en triant et mettant en scène les informations que nous voulons montrer de nous.

Les mouvements de Google depuis cet été dépassent donc la simple riposte à Facebook. Un nouveau moteur de recherche, un  réseau social qui tient plus de l’annuaire, la main mise sur la division mobile et les brevets de Motorola qui pourraient accentuer la domination d’Android… Sous la double pression des réseaux sociaux et du mobile, ne serait-on pas en train d’assister à l’émergence d’une nouvelle génération de l’Internet centrée sur l’individu ?

Exit la génération « .com », bienvenue à la génération « .me » !

Digikaa, le réseau social des professionnels du digital, propose justement de se créer une identité numérique plus précise, via le social portfolio, et ainsi permettre aux membres de mieux contrôler leur image sur la toile !

Ce contenu a été publié dans Digital life. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>